jeudi 5 janvier 2017

Reprise







Tout est passé. Au fil de la parole. En ces mots poussière de temps. Tous carbone devenus. Eux aussi. Mémoires, mémoires déposées là. Le corps n'est pas seulement cette barque où l'on s’assoit. Il est aussi cette torche qui brandit la flamme. L'un consumant l'autre. Que ce fauteuil a recueilli depuis si longtemps. Et l'oubli les a emportés dans le vent des passions enterrées. Il m'a dit en voyant le chien si affectueux.

" oh il va bientôt monter sur le divan avec moi !"
"qu'est-ce qu'il a du en entendre au fil du temps !"
Nous avons souri tous ensemble et le chien aussi. Qui a donc dit que les chiens ne parlent ni ne sourient  ?




2 commentaires:

  1. Le chien lit.
    Et la chie-en-lit.
    Excellent programme.

    RépondreSupprimer
  2. Le chien sourit et n'en pense pas moins...
    Ah ces humains !

    RépondreSupprimer