lundi 27 novembre 2017








vent froid
flaques d'eau
et deux trois reflets bleus

sur les brins d'herbe
marchez amusez-vous 
gouttes de rosée (ransetsu)

glycine
contre le mur
échos du fleuve

la lune et moi
restées seules
prenons le frais sur le pont ( kikusha ni )

mouettes
vos cris
arrêtent le temps







4 commentaires:

  1. Pâleur de glycine en temps suspendu
    sur un miroir d'eau
    la lune viendra-t-elle s'y baigner ce soir?

    RépondreSupprimer
  2. Le mur et ses plantes font assaut de forces dans le dos du petit rêveur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. petit rêveur pêcheur d'humeurs fluviales :-)

      Supprimer